Vin et routes sinueuses : Jour 4

Sans commentaires

J'ai trĂšs bien dormi. Pour toute la gĂȘne que les bruits forts et Ă©nervants causĂ©s par la pompe Ă  air Ă©lectrique la nuit prĂ©cĂ©dente, mon matelas pneumatique confortable a plus que compensĂ©. Je me suis senti rafraĂźchi, le soleil Ă©tait dĂ©jĂ  au-dessus de l'horizon avec des faisceaux Ă©troits de lumiĂšre forçant leur chemin Ă  travers les cassures dans les branches, les branches et les feuilles des arbres qui dominaient mon camping. Les oiseaux chanteurs chantaient, interrompus uniquement par les sons d'un corbeau odieux Ă  proximitĂ©. Plusieurs autres campeurs s'agitaient et l'air sentait le feu de camp, que j'avais besoin de construire pour prĂ©parer mon petit-dĂ©jeuner.

Je suis trĂšs fier de ma capacitĂ© Ă  allumer un feu de camp ou un feu dans notre foyer ou notre poĂȘle Ă  bois Ă  la maison avec peu de ressources. Que je construise un tipi ou un bloc carrĂ© avec des branches et des membres sciĂ©s qui s'emboĂźtent comme des bĂ»ches de Lincoln, je considĂšre que c'est un embarras personnel d'avoir besoin de tout matĂ©riel d'allumage de feu produit dans le commerce, moins de journaux, et j'avais pris une copie du USA Today du hĂŽtel la veille au matin dans ce but particulier. Merci aux Boy Scouts d'avoir prĂ©servĂ© cette compĂ©tence presque perdue depuis longtemps.

Alors que le feu rugissait, j'ai parcouru ma boĂźte Ă  mandrins, alias ma grande glaciĂšre qui Ă©tait initialement remplie d'herbes, d'Ă©pices, de produits essentiels en poudre et de quelques articles frais que j'avais ramassĂ©s Ă  l'Ă©picerie en sortant de Thurmont. Pour ceux qui se demandent ce qu'est une boĂźte Ă  mandrins, c'Ă©tait l'aliment de base tout-en-un qui contenait des ustensiles de cuisine et de la nourriture pour les trains de wagons dans l'ancien temps. Je ne peux pas revendiquer les idĂ©es d'une partie de mon petit-dĂ©jeuner maison, mais ma femme a plutĂŽt fait des recherches approfondies sur la prĂ©paration des repas pour nos voyages de randonnĂ©e et de camping. Je dois donner crĂ©dit lĂ  oĂč c'est dĂ».

J'ai placĂ© la grille sur le feu, j'ai placĂ© une poĂȘle en fonte dessus et j'ai jetĂ© un petit steak de jambon. Pendant la cuisson, j'ai coupĂ© quelques oranges en deux et j'ai utilisĂ© un couteau Ă  pamplemousse pour dĂ©loger la majeure partie de la pulpe aprĂšs que le jus ait Ă©tĂ© pressĂ© dans un pot Mason. J'ai ensuite mĂ©langĂ© un paquet de mĂ©lange Ă  muffins aux myrtilles avec la tasse de lait que j'avais prĂ©parĂ©e avec du lait en poudre et j'ai versĂ© des cuillerĂ©es du mĂ©lange dans des moitiĂ©s vides d'orange. Les autres moitiĂ©s ont Ă©tĂ© placĂ©es sur les moitiĂ©s du mĂ©lange de muffins, puis les oranges entiĂšres ont Ă©tĂ© emballĂ©es individuellement dans du papier d'aluminium et mises de cĂŽtĂ©. Quand mon jambon a Ă©tĂ© fini, j'ai jetĂ© quelques Ɠufs dans la poĂȘle pour les faire frire. Une fois que le feu Ă©tait rĂ©duit aux charbons, j'ai enterrĂ© les oranges enveloppĂ©es de papier d'aluminium pour les laisser cuire et voilĂ , des muffins aux myrtilles et Ă  l'orange.

AprĂšs avoir nettoyĂ© le petit-dĂ©jeuner, j'ai parcouru le sentier infĂ©rieur jusqu'aux chutes Cunningham pour brĂ»ler mon petit-dĂ©jeuner calorique digne d'un nageur olympique. J'ai eu la prĂ©voyance de mettre mes tongs et ma serviette dans mon sac Ă  dos et j'ai juste portĂ© mon maillot de bain pour pouvoir me baigner dans le lac Hunting Creek Ă  mon retour. Les chutes m'ont rappelĂ© plusieurs cascades du parc national de Shenandoah, mais chaque cascade est diffĂ©rente et la randonnĂ©e pour s'y rendre est une expĂ©rience diffĂ©rente, alors mĂȘme si cela peut sembler banal, j'apprĂ©cie vraiment chacune d'elles pour la variĂ©tĂ© qu'elles offrent. Ce n'Ă©tait vraiment pas une grande randonnĂ©e de mon site de tente Ă  Cunningham Falls; plus une promenade tranquille de longueur modĂ©rĂ©e, mais j'avais encore chaud au moment oĂč je suis retournĂ© au lac.

Il y avait plusieurs familles avec des enfants qui construisaient dans le sable et se jetaient des pistolets à eau alors qu'ils étaient dans l'eau profonde. Il y avait une dame ùgée en bonnet de bain qui faisait des tours. J'espérais avoir autant de mobilité à son ùge. Certaines personnes aiment la paix et la tranquillité, moi y compris. Mais à la plage, j'aime regarder et écouter les plaisanteries, les rires et les cris enjoués des enfants. Ils sont heureux, et par défaut, ça me rend toujours heureux. Je suis allé nager dans l'eau chaude et je suis retourné aux bains publics de Bear Branch Loop pour prendre une douche et partir pour la journée. J'avais décidé de passer une deuxiÚme nuit au camping mais je voulais aller trouver des vignobles à explorer car, aprÚs tout, c'était le but de cette excursion.

En sortant du terrain de camping, je me suis arrĂȘtĂ© au bureau d'inscription pour m'assurer qu'il Ă©tait sĂ©curitaire de laisser ma tente et mon terrain de camping installĂ©s pendant mon absence pour le reste de la journĂ©e. LĂ , l'hĂŽte du camp, Susan, se tenait Ă  l'extĂ©rieur. Elle m'a dit que c'Ă©tait bien de tout quitter et au cours de notre conversation banale, elle m'a demandĂ© d'oĂč je venais. Je lui ai parlĂ© du voyage et je venais d'une petite ville appelĂ©e Orange en Virginie centrale. « J'habitais Ă  Orange ! Â» Elle a dit. Quelles Ă©taient les chances ? Elle Ă©tait dans la cinquantaine avancĂ©e et mon pĂšre Ă©tait plutĂŽt connu en raison de son travail de commis des postes en ville oĂč il interagissait avec tout le monde. Je me souviens avoir fait le tour de la ville avec mon pĂšre et il semblait que toutes les autres voitures lui faisaient signe. Elle connaissait aussi mon pĂšre. Quelles Ă©taient les chances ? Nous avons parlĂ© d'Orange pendant quelques minutes et je lui ai demandĂ© si elle aimait le vin, ce qu'elle a fait. Je lui ai dit que je la reverrais demain, mĂȘme endroit, mĂȘme heure.

En route vers Adams County Winery, j'ai fait deux courts arrĂȘts Ă  Emmitsburg, dans le Maryland. Le premier Ă©tait La Grotte Notre-Dame de Lourdes, situĂ©e sur le campus de l'UniversitĂ© Saint Mary's. Je ne suis pas catholique, mais ça avait l'air intĂ©ressant, et ça l'Ă©tait. Je n'Ă©tais jamais allĂ© dans un endroit comme celui-ci auparavant. Il y avait des dizaines de bouquets de fleurs, des centaines de bougies allumĂ©es et plusieurs individus agrippĂ©s Ă  des grains de chapelet, rĂ©citant des priĂšres. C'Ă©tait une atmosphĂšre paisible, mais je me sentais un peu dĂ©placĂ©. Ce que j'ai le plus apprĂ©ciĂ©, ce sont les belles mosaĂŻques de carreaux. Je crois que son art est une extension rĂ©flĂ©chissante de soi-mĂȘme et j'aime voir ce que les autres crĂ©ent. Les dessins complexes comprenaient des scĂšnes de Gabriel apparaissant devant Marie, JĂ©sus dans la crĂšche, JĂ©sus enseignant et d'autres. Le deuxiĂšme arrĂȘt, le National Fallen Firefighters Memorial, se trouvait Ă  quelques kilomĂštres au nord sur la route 15. Les hommages comprenaient une buse d'incendie en acier chromĂ© avec un casque Ă  l'envers, des statues de pompiers hissant un drapeau amĂ©ricain, un monument en pierre avec le logo croix de malte pompier, et plusieurs plaques de bronze incrustĂ©es et briques gravĂ©es sur la passerelle.

Il approchait de l'heure du dĂ©jeuner et une recherche rapide m'a conduit Ă  Rube's Crab Shack. Je veux dire, j'Ă©tais encore dans la capitale du crabe, alors pourquoi pas ? L'intĂ©rieur n'avait rien d'extraordinaire, mais surtout des tables alignĂ©es comme une salle de bingo et des chaises empilables. Cela ne m'a pas dĂ©rangĂ©, car certains des meilleurs restaurants oĂč je suis allĂ© Ă©taient du type trou dans le mur. Dans les quartiers chinois de New York et de San Francisco, j'ai mangĂ© dans des Ă©tablissements qui n'avaient pas un mot d'anglais au menu, avec les siĂšges les plus rudimentaires que vous ayez jamais vus. À Calabash, en Caroline du Nord, le meilleur restaurant de fruits de mer propose des tables de pique-nique Ă  l'intĂ©rieur. Pour ĂȘtre honnĂȘte, je prĂ©fĂšre que la qualitĂ© soit dans la nourriture et non dans l'ambiance. Chez Rube's, j'ai commandĂ© un sandwich au crabe Ă  carapace molle. Je n'avais jamais mangĂ© la carapace d'un crabe panĂ© et frit auparavant. La texture Ă©tait nouvelle et diffĂ©rente, mais la saveur a emportĂ© mes hĂ©sitations. Direction le domaine viticole !

J'ai pris la route la plus directe vers Adams County Winery, qui se trouvait ĂȘtre une route rurale qui passait par Liberty Mountain Resort. Ils avaient un beau parcours de golf, mais je ne joue pas au golf. Ils avaient des pistes de ski, et pendant que je fais du ski, il n'y avait pas de neige sur la montagne en mai. J'utiliserais le terme montagne au sens large. Je suis sĂ»r que c'est un endroit dĂ©cent, mais je suis Ă  peu prĂšs certain que je pourrais faire une course du haut vers le bas de n'importe laquelle de leurs pentes en soixante secondes. J'ai Ă©galement dĂ©passĂ© un panneau indiquant Zoo Road. Je me suis arrĂȘtĂ© Ă  une station-service, j'ai cherchĂ©, j'ai trouvĂ© East Coast Exotic Animal Rescue et leur site Web indiquait que les visiteurs Ă©taient autorisĂ©s. J'ai fait une note mentale et j'ai continuĂ© jusqu'Ă  la cave.

Adams County Winery est nichĂ© au milieu de centaines d'hectares de vergers et de vignobles. Il y a beaucoup d'espace intĂ©rieur et extĂ©rieur pour chaque occasion et taille de groupe. La musique live est frĂ©quente, le Terrace Bistro dispose d'un four extĂ©rieur en briques au feu de bois pour les plats frais, et les jardins ont des chaises longues oĂč vous pourrez siroter votre verre (ou vos verres) de vin tout en sentant le doux parfum des fleurs printaniĂšres. Ai-je mentionnĂ© les granges rouges rustiques du milieu du XIXe siĂšcle dont je ne me lasse jamais? Une dĂ©gustation de trois vins est complĂ©mentaire et six vins coĂ»taient 6 $. GrĂące Ă  sa proximitĂ© avec Gettysburg, de nombreux vins portent le nom d'attributs spĂ©cifiques de la bataille, tels que Rebel Red, Tears of Gettysburg, Traveler (le cheval de Robert E. Lee), Turning Point et Yankee Blue. AprĂšs la dĂ©gustation, je me suis installĂ© sur un verre de Rusty's Red, l'homonyme du Golden Retriever Adams County Winery, Rusty. Je suis une personne qui aime les chiens, alors oui, j'ai fait ma sĂ©lection uniquement en me basant sur le fait qu'il y avait une photo d'un chien sur la bouteille. Ce n'Ă©tait certainement pas la premiĂšre fois que je faisais une sĂ©lection basĂ©e sur un animal de compagnie, et je suis sĂ»r que ce ne sera pas la derniĂšre. Une belle brise soufflait mais le soleil Ă©tait chaud, alors je me suis assis dans une chaise longue Ă  l'ombre, Ă©coutant un groupe de femmes d'Ăąge moyen raconter des commĂ©rages sur un nouveau voisin qui ne tondait pas assez leur gazon et une de leurs filles qui se mariait cet Ă©tĂ© en Floride et comment ils n'avaient pas hĂąte Ă  la chaleur.

AprĂšs avoir fini mon vin, je me suis dirigĂ© vers le centre-ville de Gettysburg pour faire du lĂšche-vitrines, visiter la salle de dĂ©gustation et la cidrerie de Reid, et dĂźner Ă  The Avenue. L'Antique Center of Gettysburg et l'Union Drummer Boy sont essentiellement des musĂ©es avec des objets Ă  vendre oĂč vous pouvez trouver de tout, des artefacts d'Ă©poque, des vĂȘtements, des meubles, des bibelots et mĂȘme des armes de guerre. Je suis entrĂ© dans Dirty Billy's Hats et j'ai essayĂ© un chapeau haut de forme pour me comparer Ă  Abraham Lincoln. Je ne suis pas aussi grand, je n'avais pas de barbe, d'oreilles ou de nez aussi proĂ©minents et j'ai rapidement dĂ©cidĂ© de m'en tenir Ă  ma casquette de baseball. Pour un passionnĂ© d'histoire comme moi, For the Historian a des livres plongeant profondĂ©ment dans tous les sujets imaginables avec n'importe quelle pertinence pour la guerre civile et la Seconde Guerre mondiale. J'ai probablement passĂ© prĂšs de deux heures Ă  parcourir les magasins du centre-ville avant de me rendre chez Reid.

J'ai eu du mal à choisir entre le vol de cidre ou la dégustation de vins. J'ai opté pour la dégustation de vins et opté pour des vins sur le thÚme de Gettysburg. Le premier blanc était un simple chardonnay vieilli en fût et le second était un assemblage nommé Jennies' House White. Jennie Wade était la seule victime civile de la bataille de Gettysburg. Son fiancé, un caporal de l'Union, n'était pas au courant de sa mort avant de mourir en captivité une semaine plus tard. La maison Jennie Wade a été préservée et propose désormais des visites historiques. Alors que nous passions aux rouges, j'ai goûté Angels on the Battlefield, Seminary Ridge Red et Reid's Red. La maison de Jennie était un peu plus douce, alors j'ai pensé que c'était une valeur sûre à apporter à Susan le lendemain matin. C'était l'heure du dßner et le restaurant de mon choix n'était qu'à quelques pùtés de maisons et j'ai décidé de descendre car c'était une si belle soirée.

Je suis probablement allĂ© Ă  Gettysburg une demi-douzaine de fois, peut-ĂȘtre un peu plus, au fil des ans. Nous sommes mĂȘme allĂ©s Ă  Gettysburg pour sĂ©journer dans une cabane pour notre lune de miel. J'aime les dĂźners pour tout ce qu'ils sont. J'aime l'atmosphĂšre gĂ©nĂ©ralement amicale de la ville natale, la variĂ©tĂ© de la nourriture et une bonne qualitĂ© assez standard. Deux de mes restaurants prĂ©fĂ©rĂ©s se trouvent au centre-ville de Chattanooga, dans le Tennessee, et en l'occurrence, Ă  Gettysburg. En fait, j'ai fait presque quatre heures de vĂ©lo dans chaque sens juste pour monter lĂ -haut, manger Ă  The Avenue et rentrer Ă  la maison. L'Avenue est l'endroit oĂč tous les habitants vont. Les adjoints et les gardes du parc national s'assoient sur les tabourets de bar pour boire un cafĂ© et prendre un petit dĂ©jeuner avant leur quart de travail. Les couples viennent dĂźner aprĂšs le travail. J'y ai mangĂ© tous les repas de la journĂ©e. J'ai la terrible habitude de commander le mĂȘme Ă©lĂ©ment de menu tout le temps lorsque je trouve quelque chose que j'apprĂ©cie vraiment. Chez The Avenue, cet article est leurs cĂŽtelettes de porc frites avec os. Cela aurait Ă©tĂ© un pĂ©chĂ© du sud de ne pas avoir la purĂ©e de pommes de terre et la sauce avec elle, et une sorte de lĂ©gume pour une petite mesure de bien-ĂȘtre sain. N'oubliez pas une tranche de tarte de la caisse Ă  dessert.

AprĂšs le dĂźner, je me suis arrĂȘtĂ© Ă  l'Ă©picerie sur le chemin du retour au camping pour des provisions plus fraĂźches le lendemain. Je n'avais aucune idĂ©e terrestre de ce que serait mon itinĂ©raire le lendemain. Peut-ĂȘtre que je commencerais par une autre randonnĂ©e et nagerais avant de lever le camp et de faire mes bagages pour conduire vers des destinations encore dĂ©terminĂ©es, mĂȘme si je suppose que j'avais une idĂ©e que le vin serait impliquĂ©.

Routes du vin et sinueuses : Jour 3

Laissez un commentaire